Orthopédie Dento-Faciale

Rendez-vous disponible
en deçà de : 3 semaines

02 31 53 73 00

Dents de sagesse, Orthodontiste à Caen

Pourquoi extraire les dents de sagesse ? A quel âge les dents de sagesse peuvent devenir gênantes ? Orthodontiste à Caen, le Docteur Raeymaekers vous renseigne au sujet des dents de sagesse.

Faut-il extraire les dents de sagesse ?

Afin de mieux comprendre les choix faits en matière d’extraction de la dent de sagesse, dans un premier temps vous aurez des informations concernant les dents de sagesse.

Qu’est-ce qu’une dent de sagesse ?

Si nous divisons la bouche en quatre quadrants, dans chacun nous trouverons deux incisives, une canine, deux prémolaires et deux ou trois molaires .

La première molaire sort à 6 ans, la deuxième à douze ans et la troisième qui est la dent de sagesse sortira en théorie vers dix-sept ans.

En théorie seulement car

Plusieurs raisons peuvent empêcher son éruption

L’agénésie :

Il s’agit d’une dent que l’organisme a « oublié » de fabriquer. Elle n’existe pas et donc ne sortira jamais. Les dents les plus touchées par ce phénomène sont les dernières dents des séries (incisive latérale, deuxième prémolaire et dent de sagesse). L’agénésie des dents de sagesse est la plus fréquente des agénésies et loin d’être exceptionnelle.

Un obstacle lors de l’éruption :

Normalement les dents sont fabriquées dans une position et une orientation permettant leur éruption directement en bonne place. Il est très fréquent que les dents de sagesses ne soient pas en bonne position ni en bonne orientation. Par exemple, elles peuvent pousser horizontalement et donc au lieu de sortir vers la gencive, elles vont pousser horizontalement et venir en butée sur la racine de la deuxième molaire.

Si elles poussent en biais, elles viennent en butée sur la couronne de la deuxième molaire.

Dents de sagesses incluses, enclavées, en occlusion

Dents de sagesses incluses

Le dents de sagesse incluses sont des dents qui sont formées normalement mais sont restées bloquées complètement dans l’os, rien n’émerge dans la cavité buccale.

Dents de sagesses inférieures incluses horizontales

Dents de sagesses inférieures incluses horizontales

Dents de sagesse enclavées

Une dent enclavée est bloquée dans son éruption et émerge partiellement dans la cavité buccale. En ce qui concerne la dent de sagesse, elle reste bloquée contre la dent qui la précède et la couronne de la dent de sagesse émerge partiellement dans la cavité buccale, corollairement la couronne est encore partiellement recouverte par la gencive. Ainsi cette gencive forme une anfractuosité où les bactéries peuvent se développer et provoque une infection : la péricoronarite. La péricoronarite est littéralement une infection autour de la couronne. Cela peut se produire autour de n’importe quelle dent en éruption mais elle est la plus fréquente au niveau de la dent de sagesse.

Dent de sagesse bloquée et inclinée vers l’arrière

Dent de sagesse bloquée et inclinée vers l’arrière

Dent de sagesse bloquée et inclinée vers l’avant

Dent de sagesse bloquée et inclinée vers l’avant

Cette péricoronarite peut être très douloureuse lorsqu’elle entraine un abcès. Celui-ci peut se situer au niveau de la dent de sagesse ou quelques fois plus antérieurement au niveau de la première prémolaire. Il existe des zones de passage permettant à l’abcès de se déplacer de manière assez surprenante pour le patient vers l’avant et donner ainsi l’impression d’avoir un problème au niveau des prémolaires.

agénésie de dent de sagesse du bas

Agénésie de dent de sagesse du bas (en haut vous pouvez compter trois molaires dont une incluse et en bas seulement deux).

Quelle est l’utilité des dents de sagesse

La surface de mastication est augmentée:

Les dents de sagesse augmentent considérablement la surface masticatoire. En plus elles se trouvent à l’arrière des mâchoires et supportent donc une pression masticatoire très importantes (plus les dents sont en arrière plus la force exercée sur elles par les muscles est importante).

Les dents de sagesses peuvent servir d’appui prothétique:

En tant que chirurgien-dentiste à Caen, j’ai en 25 ans d’exercice plus d’une fois utilisé des dents de sagesse comme pilier de bridge ou comme support à des crochets d’appareil. J’ai même vu, chez des personnes âgées, des dents de sagesse finir leur éruption après l’extraction de la dent qui la précède.

Quels sont les problèmes posés par les dents de sagesse ?

Les péricoronarites:

J’ai déjà expliqué plus haut ce que sont les péricoronarites.

Elles peuvent être très douloureuses, surtout lorsqu’elles sont suppurées. Ainsi le maintien d’une dent de sagesse ayant des péricironarites fréquentes n’est-il pas souhaitable.

L’encombrement:

Il est fréquemment admis que les dents de sagesse en faisant leur éruption poussent l’ensemble des dents vers l’avant et provoquent un encombrement antérieur.

A la mâchoire supérieure cela est peu probable car l’os est très spongieux et les dents de sagesse du haut ne sont jamais enclavées. A la mâchoire inférieure, l’os est plus compact et les dents de sagesse sont très fréquemment enclavées donc il est logique de penser que pour faire leur éruption les dents de sagesse vont pousser les autres dents. C’est possible mais fréquemment des encombrements se forment à la mâchoire inférieure alors qu’il n’y a pas de dent de sagesse. En cas de doutes, consultez le Dr Raeymaekers, votre orthodontiste de Caen.

Les troubles occlusaux:

Pour avoir une mastication correcte, l’ensemble des dents est positionné afin de former des plans de glissement. Les cuspides sont les bosses qu’il y a sur les dents. Si une des cuspides des dents dépasse le niveau de ces plans de glissement, les mouvements masticatoires vont être perturbés. Cette perturbation va provoquer des douleurs aux articulations de la mâchoire, des douleurs des muscles masticatoires et éventuellement des douleurs de cou.

Les problèmes orthodontiques :

Afin d’aligner des dents, il est parfois nécessaire de reculer les deuxièmes molaires mais la présence des dents de sagesse empêche ce recul.

A présent que tous les cas de figure ont été présentés,

Quelle attitude faut-il avoir face à l’extraction des dents de sagesse ?

Actuellement, il y a une tendance à la systématisation de l’extraction des quatre dents de sagesse. Il me semble plus raisonnable d’avoir une attitude personnalisée vis à vis de la situation du patient.

L’extraction préventive des dents de sagesse pour des problèmes d’encombrement me semble excessive par rapport aux bénéfices apportés par leur présence.

En cas de troubles occlusaux, le meulage des cuspides est largement suffisant pour faire disparaître tous les symptômes, l’extraction est inutile.

Il est peu courant de devoir reculer les deuxièmes molaires donc les nécessités d’extraction le sont aussi.

Pourquoi enlever les dents de sagesse préventivement pour les péricoronarites.

Les dents de sagesse incluses ne posent pas de problème et toutes les dents enclavées ne font pas des péricoronarites. Il est plus raisonnable d’attendre qu’un patient ait une péricoronarite.

Conclusion 

Ce sont essentiellement des problèmes douloureux qui doivent déclencher l’extraction d’une dent de sagesse.

En tant qu'orthodontiste à Caen, je trouve qu’il est mieux d’extraire au cabinet dentaire dent par dent sauf au cas très exceptionnel où il faut en extraire quatre. Le cabinet d'orthodontie est situé à Caen, proche de Mondeville et Hérouville-Saint-Clair.

Contactez-nous

Consultez également :

Actualités
Voir toutes les actualités